Plumes

Plumes

Enregistré arrangé produit et réalisé par Romain Dudek au Studioneptune à Dieppe. "Plumes" est le premier album de Francart. Bientôt disponible

--------------------Ta chanson
-------------------------Voyager
----Chercheur D'Apostrophe
----------------------Plus Haut

Cycles

Cycles

Enregistré composé écrit réalisé arrangé par Francart. Conte musicale pour philosophes à partir de 6 ans. Comment sont né le vent, la beauté l'amour et les mots. Bientôt sur scène. Affaire à suivre...

----Terre Terre
---------Le vent
-------Le Soleil
-------Verlaine


Hey !

Hey !

EP réalisé en 2014 par J-L Cayzac et enregistré par Laurent Legall.

---------Timide
-------Les Ailes
--L'Electropop


Francart à la Galette Electrique

Francart à la Galette Electrique

Le vendredi 15 Juin 2018

Francart en concert avec sa guitare et son sens de l'humour noir. Venez prendre l'apéro. C'est au 110 Blvd de La Villette, ça commence vers 20h mais ça fini vers 20h30 donc... réfléchissez,

Francart sur la lune

Francart sur la lune

Tout seul avec sa guitare

Francart en concert sur la lune

Francart sur Mars

Francart sur Mars

Acoustique

Venez ce sera cooool il fera chaud

    Né en 1975, j'ai d'abord eu  des bras, au bout des bras des mains,
    au bout des mains des trucs fragiles, des choses douces et très utiles :
    des mamans, des cuillères, des pots, d'la confiture et des bouilloires ;
    et moi qui voulais tout avoir… Fallait plus toucher à rien.

    Un peu plus tard j'ai eu des jambes, au bout des jambes des pieds,
    au bout des pieds des courses folles. Je me voyais déjà des ailes,
    volant par-dessus les grilles et la grisaille de l'école. 
    Et moi qui voulais tant tout voir… Fallait déjà s'tenir tranquille.

    Quelques années passent, et j'ai eu toute ma tête, au bout d'la tête des cheveux,
    au bout des cheveux du vent, des rêves. Assis sur le bord de la grève
    je me grisais de « pourquoi !» et c'est là pour la première fois que j'me suis dit :
    « Au fond c'est c'est quoi être heureux ? ».

    Et puis bien sûr j'ai eu un cœur. Au bout du coeur d’l'amour,
    au bout d’l'amour, des perspectives. Ca y est ! J'avais r’trouvé mes ailes !
    Premier survol des étoiles, suspendu aux battements des cils
    d'une fille qui pour la première fois m'a dit : « mon Dieu !... C'que t'es collant ! ».

    Alors j'ai eu des yeux. Au bout des yeux des larmes. Au bout des larmes rien n'allait plus.
    Les illusions se sont perdues dans l'dédale d'une poésie qu’aurait voulu me garder pour soi,
    dans ses bras de mélancolie.  Tout le monde m'a dit: « Ça sert à quoi ? ».

    J'ai attendu, j’ai refait mes comptes, et au bout du compte… y avait rien de plus.
    Au bout du rien, j'ai eu trente ans et plein de souvenirs dedans.
    Les femmes qu'on a jamais eu, les rêves qu'on a pas vécus, et les questions irrésolues,
    on s'dit qu'au fond, c'est rien qu'du vent.  Du vent pour battre des ailes...